Raphaël Vouilloz | étudiant EPFL en architecture

fr | de | en

Aperçu Liste des projets Présentation

Camail

Revalorisation du Fort de Villiers

Prix W 2018

Concours étudiants et jeunes architectes

Avril 2018

< haut de page >

Michael Göhring

Raphaël Vouilloz

Le prix W est un concours d'idées pour étudiants et jeunes architectes, organisé chaque année par la Fondation de l'architecte français Jean-Michel Wilmotte. Il propose la rencontre du patrimoine avec la création contemporaine. Cette année, le concours demandait de redonner vie au Fort de Villiers, un édifice militaire à l'abandon dans la couronne parisienne. Il fallait, par la greffe architecturale, en faire un centre dédié à l'innovation, au sport et à la culture de 15'000 m2.

Le projet Camail tire son nom de l'armure en mailles qui défendait autrefois la tête et le cou. La greffe inverse en effet le paradigme en offrant à son tour une protection à ce fort qui est aujourd'hui un patrimoine négligé.
Une maille recouvre ainsi l'existant et génère de nouveaux espaces, dialoguant avec ses façades à la riche ornementation militaire, qui se retouvent tantôt à l'intérieur et tantôt à l'extérieur. Le caractère esthétique du patrimoine est alors pleinement assumé. Aussi, le mur à l'extrème nord de la partie supérieure du fort, actuellement enterré dans une butte, est excavé et devient la façade princpale du site, tel le visage du sujet protégé par le camail.

Le premier prix a été descerné à Clément Raimbault.

Cliquez ici pour vous rendre sur le site du concours.

Le prix W est un concours d'idées pour étudiants et jeunes architectes, organisé chaque année par la Fondation de l'architecte français Jean-Michel Wilmotte. Il propose la rencontre du patrimoine avec la création contemporaine. Cette année, le concours demandait de redonner vie au Fort de Villiers, un édifice militaire à l'abandon dans la couronne parisienne. Il fallait, par la greffe architecturale, en faire un centre dédié à l'innovation, au sport et à la culture de 15'000 m2.

Le projet Camail tire son nom de l'armure en mailles qui défendait autrefois la tête et le cou. La greffe inverse en effet le paradigme en offrant à son tour une protection à ce fort qui est aujourd'hui un patrimoine négligé.
Une maille recouvre ainsi l'existant et génère de nouveaux espaces, dialoguant avec ses façades à la riche ornementation militaire, qui se retouvent tantôt à l'intérieur et tantôt à l'extérieur. Le caractère esthétique du patrimoine est alors pleinement assumé. Aussi, le mur à l'extrème nord de la partie supérieure du fort, actuellement enterré dans une butte, est excavé et devient la façade princpale du site, tel le visage du sujet protégé par le camail.

Le premier prix a été descerné à Clément Raimbault.

Cliquez ici pour vous rendre sur le site du concours.

Prix W 2018 : Camail
Prix W 2018 : le Fort de Villiers ©Diane Dufraisy

Photo : Diane Dufraisy

Prix W 2018 : Camail
Prix W 2018 : Camail
Prix W 2018 : Camail
Prix W 2018 : le Fort de Villiers ©Diane Dufraisy

Photo : Diane Dufraisy

Projets de Bachelor à l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL).
2015 - 2018
Tous droits réservés.
Conception et webdesign Raphaël Vouilloz.